L’assurance vie  verse un capital-décès à vos bénéficiaires, qui peut aider à couvrir une perte de revenu ou à rembourser une dette. Conçue à l’origine pour aider à couvrir les frais d’enterrement et à prendre soin des veuves et des orphelins, l’assurance vie  est aujourd’hui un produit financier souple et puissant. Selon une organisme de recherche en assurance, près de la moitié des Suisses ont une assurance vie , sous une forme ou une autre.

L’assurance vie  peut être émise sous forme de police individuelle ou collective. Nous nous pencherons sur les polices individuelles, et non sur l’assurance vie  collective couramment souscrite dans le cadre du travail.

Qu’est-ce que l’assurance vie  ?

L’assurance vie  est un contrat entre vous et une compagnie d’assurance. En échange du paiement régulier de primes, la compagnie d’assurance verse un capital décès à vos bénéficiaires à votre décès. Selon le type de police que vous souscrivez, l’assurance vie peut couvrir les décès naturels, les décès accidentels et même les maladies ou les blessures survenant de votre vivant. Il existe essentiellement deux types d’assurance vie  :

  • l’assurance vie temporaire
  • l’assurance vie

L’assurance temporaire vous couvre pendant une période déterminée, tandis que l’assurance permanente vous couvre jusqu’à la fin de votre vie. En général, l’assurance vie  temporaire est moins chère à souscrire que l’assurance vie  permanente. Toutefois, les polices d’assurance vie  permanente, comme l’assurance vie  entière, accumulent une valeur de rachat au fil du temps et n’expirent pas, si vous avez payé vos primes.

Que couvre l’assurance vie  ?

Le principal objectif de l’assurance vie  est de fournir de l’argent à vos bénéficiaires à votre décès. Mais la façon dont vous décédez peut déterminer si l’assureur verse le capital-décès. Selon le type de police que vous avez, l’assurance vie  peut couvrir :

Les décès naturels.

Mourir d’une crise cardiaque, d’une maladie ou de la vieillesse sont des exemples de décès naturels. Si vous avez une maladie préexistante au moment où vous souscrivez une assurance vie , elle peut être exclue de la couverture. Vérifiez les détails d’une police pour obtenir une liste complète de ce qui est couvert avant de souscrire.

Décès accidentels.

Les accidents peuvent inclure les accidents de voiture, les noyades ou les empoisonnements. Si vous ne voulez qu’une couverture accidentelle, vous pouvez souscrire une assurance décès accidentel. Ce type de couverture ne couvre pas les décès naturels. Vous pouvez l’ajouter comme avenant à une police existante ou souscrire une couverture autonome.

Le suicide.

La plupart des polices d’assurance vie  couvrent le suicide, mais seulement s’il survient après la période d’attente de la police – généralement les deux premières années de la police.

Homicide.

L’assurance vie  couvre souvent les homicides, mais les circonstances du décès peuvent avoir une incidence sur le paiement. Par exemple, si un bénéficiaire assassine la personne assurée, le meurtrier ne recevra pas le capital-décès.

Maladie ou blessures.

Certaines polices offrent une couverture en cas de maladie ou de blessure pendant que vous êtes encore en vie. Par exemple, un avenant pour maladie grave ou chronique couvre des affections telles que le cancer, ainsi que les affections qui entravent de façon permanente vos activités quotidiennes. Un avenant de prestation de décès accélérée permet d’accéder à votre prestation de décès si vous êtes atteint d’une maladie en phase terminale. L’assurance décès et mutilation accidentels couvre les décès accidentels et les blessures graves de votre vivant. Elle peut être ajoutée en tant qu’avenant ou achetée en tant que police autonome.

Que ne couvre pas l’assurance vie  ?

Les activités criminelles. En général, si vous décédez en commettant un crime, vos bénéficiaires ne recevront pas le capital décès. Cela peut s’appliquer à l’abus de drogues et d’alcool. Par exemple, si vous décédez en conduisant en état d’ivresse – une activité illégale – la police ne couvrira généralement pas le décès. Passe-temps à haut risque. À moins que votre police ne couvre spécifiquement les passe-temps dangereux comme le parachutisme, les activités dangereuses ne sont généralement pas couvertes.

Fausse déclaration.

Si vous mentez dans votre demande d’assurance vie , l’assureur peut annuler votre police. Assurez-vous d’être aussi honnête et ouvert que possible lorsque vous demandez une couverture.

Comment fonctionne l’assurance vie temporaire

L’assurance vie  temporaire vous couvre pendant une période choisie à la souscription, par exemple 10, 20 ou 30 ans. Si vous décédez pendant la période couverte, la police versera à vos bénéficiaires le montant indiqué dans la police. Si vous ne décédez pas pendant cette période, personne n’est payé. L’assurance vie  temporaire est populaire parce qu’elle offre des versements importants à un coût moindre que l’assurance vie  permanente. C’est également une solution temporaire, mais qui peut vous couvrir pendant une grande partie de votre vie.

Que couvre l’assurance vie temporaire ?

Voici les raisons pour lesquelles vous pourriez vouloir souscrire une assurance vie  temporaire :

  • Vous voulez vous assurer que votre enfant aura de l’argent pour aller à l’université si vous décédez.
  • Vous voulez une assurance vie pour couvrir des dettes importantes, comme un prêt hypothécaire, que vous ne voulez pas faire supporter à votre conjoint après votre décès.
  • Vous voulez remplacer votre revenu si vous décédez pendant vos années de travail, lorsque des personnes dépendent de vous financièrement.

Il existe quelques variantes des polices d’assurance vie  temporaire typiques. Les polices convertibles vous permettent de les convertir en polices d’assurance vie  permanente à un taux plus élevé, ce qui permet une couverture plus longue et plus souple. Les polices d’assurance vie  temporaire décroissante, comme l’assurance protection hypothécaire, ont une prestation de décès qui diminue au fil du temps. Voir https://www.allianz.ch/fr/clients-prives/guide/prevoyance/assurance-vie.html pour en savoir plus encore sur l’assurance vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code