Questions sur la dermatologie esthétique ?

1 – Puis-je arrêter la chute des cheveux avec un shampooing antichute et des nutricosmétiques ?

Aucune étude scientifique ne démontre que les shampooings ou les nutricosmétiques d’antan sont efficaces pour stopper la chute des cheveux. Nous perdons tous environ 100 à 150 cheveux par jour parce que nos follicules pileux suivent un cycle de croissance et d’involution continu tout au long de notre vie. Ce que les shampoings et les nutricosmétiques peuvent influencer, c’est l’apparence de nos cheveux, les rendant plus volumineux ou plus brillants.

2.- Existe-t-il un régime alimentaire spécifique pour améliorer la peau ou pour avoir un effet anti-âge ?

Le régime “dermosaludable” est tout à fait conforme à l’alimentation saine. C’est-à-dire riche en fruits et légumes. En fait, certaines études montrent que si une personne ayant une alimentation malsaine commence à manger une grande quantité de fruits et légumes, sa peau paraît plus colorée et plus lumineuse.

3.- Les compléments nutricosmétiques améliorent-ils la peau ou la rajeunissent-ils ? La prise de collagène ou d’acide hyaluronique dans les compléments a-t-elle un effet bénéfique ? Qu’en est-il du bêta-carotène ?

Alors qu’une dose modérée de compléments antioxydants peut avoir un effet bénéfique sur la protection solaire, le vieillissement et l’état de notre peau. La consommation de très fortes doses peut être contre-productive et nocive, car elle peut altérer l’équilibre des mécanismes antioxydants normaux de notre corps et obtenir, paradoxalement, un effet contraire à celui souhaité. Les dernières preuves scientifiques défendent la prudence dans le domaine de la supplémentation orale en antioxydants, puisque la quantité de ceux-ci présente dans un régime alimentaire équilibré est considérablement inférieure à celle fournie par ces préparations commerciales. On sait déjà que, sauf dans des situations spécifiques de niveaux hautement toxiques de radicaux libres, dans les plages physiologiques habituelles, certaines de ces molécules sont impliquées dans des fonctions cellulaires critiques, qu’il est bénéfique de maintenir. En bref, une fois de plus, la vertu est en jeu.

4.- Puis-je éliminer la cellulite avec une crème ? (Quels sont les traitements disponibles pour cela ?)

Bien sûr que non, dans la cellulite, il y a des voies fibreuses profondes qui tirent l’épaisseur de la peau vers l’intérieur, provoquant les fossettes typiques à la surface de la peau. Le meilleur traitement pour résoudre cette irrégularité de la surface de la peau est de faire une subision (coupe) de ces voies fibreuses afin que la peau soit plus lisse et plus régulière. Ce traitement est appelé Cellfina et peut être combiné avec d’autres traitements tels que la carboxythérapie, les ondes de choc, etc.

5 – Peut-on obtenir un effet raffermissant avec un traitement cosmétique ?

En général, les cosmétiques améliorent la qualité de notre peau et nous permettent d’éliminer les dyschromies superficielles (taches), de rendre notre peau plus lumineuse, et certains principes actifs, comme les rétinoïdes, peuvent même agir dans les couches plus profondes comme le derme, en stimulant la synthèse du collagène. Cependant, ces effets sont généralement légers et ne suffisent pas à lutter contre la flaccidité de la peau, qui implique des couches plus profondes telles que le tissu cellulaire sous-cutané, etc. Les principes actifs qui se sont avérés efficaces pour prévenir le vieillissement de la peau sont les dérivés de la vitamine A, les hydroxyacides, les antioxydants, ainsi que certains nouveaux composés qui sont actuellement à l’étude.

6.- Les peelings chimiques sont-ils agressifs ?

Les peelings chimiques peuvent être plus ou moins agressifs selon la concentration de l’agent chimique chargé de produire le peeling. C’est pourquoi nous les classons en peelings chimiques superficiels, moyens et profonds selon la profondeur à laquelle ils sont capables de pénétrer la peau. Plus ils agissent en profondeur, plus ils sont agressifs, mais il y a aussi des pelures superficielles qui provoquent à peine des écailles.

7- Est-il préférable de ne pas se maquiller si on a de l’acné ?

De nos jours, il existe des traitements très efficaces contre l’acné, l’idéal est donc de consulter un dermatologue et de l’éliminer. Surtout si elle influence la qualité de vie du patient. En attendant, il est plus que raisonnable de la camoufler avec du maquillage et il existe à cet effet des produits spécifiques capables de masquer l’apparition de l’acné sans influencer son évolution puisqu’il s’agit de cosmétiques “sans huile” et non comédogènes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code