Questions sur les antioxydants

Les antioxydants sont toutes les molécules capables de prévenir ou de retarder l’oxydation d’autres molécules (lipides, protéines ou acides nucléiques) en neutralisant les radicaux libres. Il existe des antioxydants qui agissent à l’intérieur des cellules, et qui sont produits par notre propre organisme (superoxyde dismutase, glutathion peroxydase…). Et puis il y a d’autres antioxydants qui agissent au niveau extracellulaire (vitamine C, vitamine E, flavonoïdes, vitamine B3, resvératrol…) et que l’on peut ajouter de manière topique.

Mais qu’est-ce qu’un radical libre ?

D’un point de vue chimique, un radical libre est toute espèce (atome, molécule ou ion) qui contient au moins un électron manquant dans son orbite la plus externe. Autrement dit, ce sont des molécules très réactives qui sont capables de modifier les cellules de leur environnement et qui peuvent produire la mort cellulaire des cellules de la peau (comme les kératinocytes).

Les antioxydants sont des coadjuvants de la photoprotection solaire, c’est-à-dire complémentaires. Et ils nous aident également dans le traitement du vieillissement de la peau. Pour obtenir l’effet souhaité, il est préférable de rechercher leur application topique (sous forme de sérum ou de crème), car prises par voie orale, elles ne sont pas capables de remplir ces fonctions. Pour toutes ces raisons, il est recommandé de les utiliser régulièrement le matin (avec quelques exceptions spécifiques).

Environ 20 % du vieillissement de notre peau est dû à l’âge chronologique et à des facteurs génétiques, tandis que 80 % est dû à l’exposition au soleil et à d’autres facteurs externes. De tous ces dommages causés par le soleil, on estime qu’au moins 50 % sont dus aux effets des radicaux libres. D’où l’importance de les intégrer dans notre routine quotidienne.

Grâce à l’utilisation préalable ou postérieure des AOX, tout traitement médico-cosmétique permettra d’obtenir de meilleurs résultats pour une peau saine dans de meilleures conditions. Cela s’applique surtout aux procédures au laser (ablatif et non ablatif), à la lumière pulsée intense… mais aussi aux traitements avec des injectables (acide hyaluronique…) ou même à la toxine botulique. C’est pourquoi il est important d’ajuster la routine cosmétique de manière personnalisée et d’y inclure les antioxydants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code