Directives pour les procédures avant et après PRP

On a reçu des patients dans ses bureaux pour recevoir des injections de plasma riche en plaquettes (PRP) dans le cadre de leur plan de traitement. Combiné à notre programme de soulagement de l’arthrose du genou, le PRP a montré qu’il augmentait considérablement la capacité de récupération de l’articulation. Comme le PRP utilise le propre sang du patient, le risque d’infection est très minime. De plus, les propriétés régénératrices des plaquettes sont dirigées vers le site de la blessure. Cela permet d’accélérer le processus de guérison en s’attaquant directement à la blessure, et la PRP offre des avantages de guérison à long terme.

Thérapie PRP

Notre thérapie PRP a attiré des patients de tout le nord-est de la Pennsylvanie et de la région des trois villes Suisse. Pourquoi ? Parce qu’elle fonctionne vraiment ! La PRP est une approche sûre et efficace pour guérir en utilisant votre propre sang. Et elle peut éliminer le besoin de chirurgie !

Le processus PRP

Le plasma riche en plaquettes consiste à prélever un petit échantillon de sang et à le faire tourner dans une centrifugeuse pour concentrer et séparer les plaquettes et le plasma des autres composants de votre sang. Cette solution concentrée est ensuite réinjectée dans le corps au niveau de la blessure.

Mais POURQUOI la PRP fonctionne-t-elle ?

Les plaquettes sont la partie du sang qui contient des facteurs de croissance et des protéines. Celles-ci sont très importantes dans la réparation et la régénération des tissus endommagés. La thérapie PRP fonctionne en accélérant le processus de guérison de l’organisme. Elles s’attaquent au site de la blessure en encourageant la croissance de nouvelles cellules saines.

Quelles blessures la PRP peut-elle aider ?

La PRP peut traiter de nombreuses affections ou blessures de manière sûre et efficace. L’affaiblissement des ligaments et des tendons est à l’origine de la majorité des douleurs et des dommages liés aux articulations. Certaines des blessures les plus courantes qui ont bénéficié de notre thérapie PRP sont :
• Arthrose des principales articulations (genou, épaule, hanche et colonne vertébrale)
• Tensions et déchirures de la coiffe des rotateurs
• Blessures du ligament croisé antérieur (LCA)
• Douleur et instabilité pelviennes
• Blessures ou douleurs au dos et au cou
• Tendinose (coude tennis)
• Tendinites et entorses ligamentaires
• Douleur chronique au genou (arthrite ou blessure)
• Les tensions musculaires
Nos traitements plasmatiques renforcent ces tissus fragiles, ce qui permet d’améliorer les fonctions articulaires et musculaires tout en réduisant considérablement la douleur.

Plongeons plus profondément dans le processus PRP.

Dans un précédent article sur un des blogs partenaires, nous avons donné un aperçu du processus PRP. Il décrit les protocoles auxquels vous pouvez vous attendre avant et après votre traitement, ainsi que la manière dont la procédure est effectuée. Selon la nature de votre blessure, une ou plusieurs séances de plasma riche en plaquettes peuvent être nécessaires. Nous travaillons avec nos patients pour créer un plan idéal pour chaque individu afin d’offrir les meilleures chances de succès.
PRP : Directives préalables à l’intervention
Avant votre séance de thérapie PRP, notre médecin discutera de ce à quoi vous devez vous attendre pendant votre traitement. Toutefois, il est utile de se rappeler qu’il y a quelques éléments à prendre en considération avant votre séance :
Au moins trois à quatre jours avant votre intervention, arrêtez les médicaments anti-inflammatoires
Une à deux semaines avant l’intervention, cessez de prendre des herbes, des suppléments ou des vitamines pour éclaircir le sang
Une à deux semaines avant votre intervention, arrêtez les stéroïdes systématiques
Au moins un mois avant votre intervention, arrêtez les injections de stéroïdes
Le jour de l’intervention, prenez un petit déjeuner complet et sain et veillez à boire beaucoup d’eau
Veuillez noter que si vous prenez des stéroïdes oraux chroniques, un plan d’arrêt devra être discuté avec votre prestataire de soins primaires car un arrêt brutal peut entraîner des effets secondaires. On ne conseille pas d’arrêter ou de prendre des médicaments sans avoir consulté au préalable le médecin qui vous les a prescrits.

PRP : Directives post-procédure

Après votre séance de thérapie PRP, nous recommandons à tous les patients de se reposer le jour de leur intervention. Pour les deux jours suivants, nous conseillons une utilisation limitée de la zone d’injection, mais les mouvements sont encouragés. Cela aide l’articulation à se rétablir, car l’injection est absorbée par les tissus environnants de la zone.
Directives pour les 0 à 3 jours après l’intervention.
Après votre traitement, il est possible que vous ressentiez une douleur ou une gêne légère à modérée au point d’injection. C’est normal, et c’est un signe que votre corps est en train de guérir alors qu’il s’adapte à l’injection. Il est préférable de rester hydraté et de boire beaucoup d’eau pour favoriser la guérison.
Il est essentiel que vous ne preniez AUCUN médicament après votre intervention, sauf indication contraire du médecin. En effet, tout médicament peut affecter le processus de guérison ou avoir d’autres effets indésirables.
Par conséquent, pour obtenir les meilleurs résultats possibles, vous devez cesser de prendre ces médicaments après l’intervention :
Médicaments anti-inflammatoires pendant au moins 2 semaines après l’intervention
Herbes, suppléments ou vitamines pour éclaircir le sang pendant les 3-4 jours suivant l’intervention
Stéroïdes systématiques pendant les deux semaines suivant l’intervention
Les autres directives importantes à suivre après votre procédure PRP sont les suivantes :
Évitez d’appliquer de la glace ou de la chaleur sur le site d’injection pendant les 72 premières heures suivant la procédure PRP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code