Comment se font les techniques de Liposuccion

La liposuccion, également appelée liposculpture ou lipectomie assistée par aspiration, est une technique qui permet d’éliminer les dépôts de graisse indésirables. La répartition inesthétique de la graisse corporelle est généralement due à une tendance innée à déposer de la graisse dans une zone particulière du corps, le plus souvent les hanches. Les autres zones comprennent le cou, les bras, le ventre, les reins, les cuisses, la face interne des genoux et les chevilles. La croissance d’une tumeur graisseuse bénigne (lipome) peut également être une défiguration, et chez les hommes, des gonflements graisseux peuvent se développer sous les mamelons pour ressembler à des seins (gynécomastie).

Qu’est-ce que la liposuccion ?

La liposuccion consiste à retirer la graisse en l’aspirant par un tube. Elle est particulièrement efficace pour les personnes dont le poids est normal et qui ont une peau ferme et élastique. Elle ne remplace pas la perte de poids.

Pourquoi une liposuccion ?

La liposuccion peut aider à corriger et à améliorer les contours des parties du corps dont il est difficile de déplacer le poids. Les zones les plus souvent traitées par la liposuccion sont le ventre, les hanches, les fesses, les cuisses, les genoux, le cou et le haut des bras. La liposuccion peut également être utilisée pour éliminer les lipomes (tumeurs non cancéreuses du tissu adipeux) et les gonflements graisseux qui peuvent se développer sous les mamelons des hommes pour ressembler à des seins (gynécomastie).

Que se passe-t-il avant l’intervention ?

Vous rencontrerez votre chirurgien pour discuter des raisons qui vous poussent à vous faire opérer et de ce que vous voulez. Le chirurgien prendra note de toutes les maladies que vous avez ou avez eues dans le passé. Il notera également tous les médicaments que vous prenez, y compris les remèdes à base de plantes et les médicaments qui ne sont pas prescrits par votre médecin.
Votre chirurgien vous examinera et pourra prendre des photos pour votre dossier médical. Il vous demandera si vous souhaitez être accompagné pendant l’examen et vous demandera de signer un formulaire de consentement pour la prise, le stockage et l’utilisation des photographies.
Le chirurgien mesurera votre taille et votre poids pour s’assurer que l’opération ne présente aucun danger. Si vous êtes en surpoids ou si vous prévoyez de tomber enceinte, votre chirurgien peut vous suggérer de retarder votre opération.

Comment se déroule l’opération ?

La liposuccion est réalisée à l’aide d’un tube fin appelé canule, qui est inséré dans de minuscules entailles de la peau. La canule est utilisée pour détacher la graisse et donner une meilleure forme à la partie du corps traitée. Ensuite, un dispositif d’aspiration spécial est fixé à la canule, et la graisse est aspirée du corps. Enfin, les coupures de la peau sont cousues.
Il existe quelques techniques légèrement différentes. Certains chirurgiens injectent des solutions dans la zone à traiter (technique dite humide ou tumescente), d’autres non. L’aspiration est généralement effectuée à l’aide d’un puissant aspirateur, mais il est parfois possible d’utiliser une simple seringue pour les petites zones. Une autre technique est la lipectomie assistée par ultrasons, qui consiste à utiliser des ondes ultrasonores pour perturber les cellules adipeuses et les rendre plus faciles à enlever.

Choisir un chirurgien

Si vous décidez de recourir à la liposuccion, adressez-vous uniquement à un chirurgien dûment formé et inscrit au registre des spécialistes tenu par le Conseil médical général. Il vous expliquera ce qui est possible pour vous ou ce qui pourrait donner les meilleurs résultats. Les membres de plusieurs organisations différentes pratiquant la chirurgie esthétique, votre médecin généraliste est la meilleure personne pour vous conseiller sur les personnes à consulter.
Avant l’intervention, vous devez discuter avec votre chirurgien pour savoir si vous devez subir une autre opération et pour savoir comment et quand payer. Personne n’a besoin d’une liposuccion urgente. Si on ne vous laisse pas le temps d’y réfléchir, vous devriez chercher ailleurs.

Comment puis-je contribuer à la réussite de l’intervention ?

Soyez en aussi bonne santé que possible. Il est important de maintenir un poids stable grâce à une bonne alimentation et à un exercice physique régulier. Si vous fumez, arrêtez au moins six semaines avant l’opération pour réduire le risque de complications. Ne vous préoccupez pas de l’épilation à proximité de l’endroit où les coupes seront faites, mais prenez un bain ou une douche dans les 24 heures précédant l’opération pour vous assurer que la zone est aussi propre que possible. Vous devez éviter de prendre de l’aspirine ou des médicaments anti-inflammatoires pendant les deux semaines précédant l’opération. Si vous êtes anémique, vous devez prendre des comprimés de fer. Votre chirurgien peut vous conseiller d’arrêter de prendre la pilule contraceptive si la liposuccion doit être étendue, ce qui peut impliquer de couper la peau.

Quel est le traitement alternatif ?

La principale alternative à la liposuccion est le régime alimentaire et l’exercice physique pour contrôler votre poids. Cependant, certaines personnes constatent qu’il y a des zones de graisse que le régime alimentaire ne peut pas modifier, et c’est là que la liposuccion peut aider. Pour que la liposuccion fonctionne, votre peau doit être élastique. Si elle est très étirée, on peut vous proposer des opérations pour enlever un surplus de peau, comme une plastie abdominale, à la place.

Quels sont les principaux risques et complications de la liposuccion ?

Comme pour toutes les opérations, la liposuccion comporte des risques. Bien que ces risques soient peu probables, il est important de les mettre en balance avec les avantages potentiels de l’opération. Discutez de chacun d’entre eux avec votre chirurgien plasticien pour vous assurer que vous comprenez bien les complications et les conséquences potentielles.

Cicatrices

L’opération laissera de petites cicatrices, généralement à des endroits qui ne sont pas habituellement visibles. Elles seront généralement rouges au début, puis violettes, et s’estomperont pour devenir plus pâles au bout de 12 à 18 mois. Parfois, les cicatrices peuvent devenir plus larges, plus épaisses, rouges ou douloureuses, et vous devrez peut-être subir une intervention chirurgicale pour les corriger.

Brûlures par friction

Le frottement de la canule sur la peau peut provoquer des brûlures par friction. Elles sont généralement légères et s’atténuent avec le temps.
Ecchymoses et saignements
Les ecchymoses sont très fréquentes après une liposuccion, mais les saignements abondants sont rares. Tout saignement survient généralement immédiatement après, ou peu après, l’opération. Avant l’opération, votre chirurgien discutera des médicaments qui augmentent le risque de saignement et il est important de contrôler l’hypertension artérielle. https://fr.wikipedia.org/wiki/Liposuccion pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code