Cernes rouges sous les yeux

Stop aux imperfections des yeux : les traitements des cernes sous les yeux combinent avec succès le laser et le filler, avec des résultats vraiment excellents.

Jusqu’à présent, les traitements non chirurgicaux de l’obscurité sous les yeux obligeaient les patients à choisir entre le laser et le produit de remplissage. Ce qui est nouveau, c’est que les deux méthodes, combinées, corrigent cette tache avec une efficacité sans précédent.

Avoir une allure vive et une apparence jeune est le désir de chaque femme, mais aussi de nombreux hommes. La vie trépidante, le stress, le manque de sommeil et les facteurs génétiques peuvent provoquer l’apparition de cernes et de poches sous les yeux à tout âge, mais avec les traitements les plus appropriés, vous pouvez rajeunir vos yeux et retrouver la fraîcheur du passé.

Les cernes sous les yeux : traitements de comblement et au laser

Les cernes sous les yeux sont cet anneau violet disgracieux qui apparaît sous l’œil, souvent accompagné de ce qu’on appelle des poches, une accumulation de tissu adipeux, qui a tendance à tomber vers le bas.

Pour éliminer cette tache, il est conseillé de recourir à la médecine esthétique, qui combine l’efficacité des différents traitements des cernes sous les yeux, obtenant ainsi de grands résultats, sans avoir à recourir à la chirurgie plastique.

Le médecin esthétique peut en effet intervenir en exploitant l’efficacité de deux méthodes très différentes, qui ont en commun les excellents résultats qu’elles permettent d’obtenir, surtout lorsqu’elles sont utilisées en combinaison.

Laser fractionné – ce traitement contre les cernes sous les yeux permet de frapper en profondeur, activant d’importants processus de remplacement et de réparation des tissus. En éliminant les vieilles cellules pigmentées, il stimule également la production de collagène, favorisant l’apparition de tissus plus élastiques et plus compacts.

Avec le laser, le médecin esthétique pourra éliminer complètement, ou du moins atténuer, l’anneau violet autour des yeux, en choisissant le type de laser à utiliser : faible intensité pour les cernes superficiels sous les yeux, haute intensité pour les cas où l’écoulement du sang dans la zone périoculaire est plus important.

Le traitement est indolore et quelques séances suffisent pour effacer cette tache, qui doit être traitée pendant la saison hivernale, afin d’éviter que le laser n’interagisse avec la lumière du soleil, ce qui stimulerait une hyperpigmentation indésirable de la zone.

Le Botox – le filler, généralement à base d’acide hyaluronique, permet de soulever les tissus, favorisant la disparition des poches sous les yeux. En pratique, il s’agit d’une petite injection sous-cutanée dans la zone située entre la paupière inférieure et la pommette : la substance injectée, en remplissant les zones déprimées, va soulever les tissus.

Le traitement est indolore, notamment grâce à l’utilisation d’un anesthésique local, et dure en moyenne 15 minutes, après quoi la patiente peut reprendre sa vie quotidienne. Les produits de comblement sont résorbables, de sorte que les résultats dureront environ un an, mais il sera possible de reprendre le traitement des cernes, sans contre-indications.

Les traitements pour les yeux sombres et les yeux gonflés n’enlèvent pas le naturel du visage et libèrent toute leur efficacité lorsqu’ils sont utilisés ensemble. Dans tous les cas, vous devez toujours consulter un médecin esthétique qualifié, qui peut vous conseiller et vous orienter vers les meilleurs cernes sous les yeux, pour un résultat appréciable et durable.

 

Traitements médicaux esthétiques pour la beauté des yeux

Les yeux, miroir de l’âme.
Ce n’est pas seulement un dicton, mais une expression qui indique combien nous pouvons comprendre et interpréter une personne à travers son regard. Les yeux disent tout de nous, ils communiquent des émotions et des sentiments, ils indiquent des humeurs et représentent un élément d’une importance fondamentale pour la beauté d’une femme et d’un homme.
Mais malheureusement, les yeux, et en particulier la peau qui les entoure, représentent une partie très délicate et sensible, destinée à vieillir avant les autres parties du visage et sujette à des imperfections qui peuvent modifier et déformer notre expression au point que nous sommes parfois incapables de reconnaître notre propre image reflétée dans le miroir. À tel point que, selon des recherches récentes, il semble que, pour la grande majorité des femmes, le vieillissement des yeux, parmi les diverses imperfections, soit celui qui inquiète le plus.

Pourquoi la peau du contour des yeux vieillit plus vite

Très fine, 4 fois plus que le reste du visage et donc moins compacte. Pauvre en glandes sébacées (le sébum sert à maintenir le niveau d’hydratation naturel de la peau), avec un film hydrolipidique quasi inexistant, elle a donc tendance à se déshydrater très facilement, caractérisé par une microcirculation “paresseuse” avec un drainage très lent des liquides, caractérisé par des quantités plus faibles de fibres de collagène et d’élastine par rapport à toutes les autres parties du corps très stressé. Les mouvements du contour des yeux sont régulés par la contraction et la relaxation d’une vingtaine de muscles faciaux.
Environ 14 d’entre eux sont impliqués dans l’ouverture et la fermeture des paupières. Presque tous ces muscles sont en mouvement constant, ils donnent au visage sa mimique et le rendent expressif, mais ces mouvements continus, à la longue, “marquent” la peau, créant des rides et des ridules permanentes. Bref, vous l’avez maintenant compris : lorsque la peau est plus fine, elle a tendance à vieillir plus tôt et plus vite. Et cela s’applique à toutes les zones du corps. Et toutes les amies et tous les amis qui, comme moi, ont malheureusement cette caractéristique, doivent prendre soin de leur peau plus attentivement s’ils veulent la garder plus élastique et compacte le plus longtemps possible.

Quelles sont les imperfections qui concernent le contour des yeux ?

Les imperfections qui affectent le plus fréquemment le contour des yeux sont les suivantes :

  • Gonflement périoculaire
  • Sacs,
  • Les cernes,
  • Les rides périoculaires,
  • Des paupières tombantes.

Le gonflement périoculaire

Elle est due à la présence d’un excès de liquides dans le tissu sous-cutané qui se produit généralement pendant la nuit, lorsque nous dormons, et se résorbe lentement le matin après le réveil. Il s’agit essentiellement d’un problème lié à une mauvaise circulation sanguine et lymphatique. Les facteurs qui peuvent entraîner un gonflement ou l’accentuer sont :

  • Le tabagisme,
  • Une mauvaise alimentation due à la consommation d’aliments salés et d’alcool,
  • Insuffisance rénale,
  • Les pathologies thyroïdiennes,
  • Allergies,
  • Les agents atmosphériques tels que le soleil, le vent et le froid qui peuvent irriter les yeux et provoquer des rougeurs et des gonflements

L’insomnie et les troubles du sommeil, dormir sans oreiller

Si nous dormons la tête trop basse pendant la nuit, des gonflements très évidents peuvent se former sous les yeux. En effet, en position allongée, une grande quantité de sang circule des membres inférieurs vers la tête. Les nombreux capillaires situés autour des yeux gonflent et laissent échapper du sérum, le liquide s’accumule dans la graisse sous-palpébrale, qui agit comme une éponge, et on se réveille avec les yeux gonflés ; s’il s’agit seulement d’une accumulation de liquide et non de graisse, en se levant quelques heures plus tard, tout revient à la normale,
L’hérédité.
Lorsque les gonflements sont fréquents, il peut y avoir, au fil du temps, un manque d’alimentation des cellules. Le gonflement, en effet, augmente l’espace entre les capillaires sanguins et les cellules de la peau : plus cet espace est grand, moins le sang, et donc moins l’alimentation, atteindra la cellule elle-même, avec pour conséquence une accélération du vieillissement. C’est pourquoi, en cas de gonflement, il est important d’essayer de favoriser la circulation sanguine dans la peau.

Cernes

Les poches sous les yeux et le gonflement des yeux sont deux imperfections différentes qui coexistent parfois. Le gonflement, comme nous venons de le mentionner, est dû à un excès et à une accumulation de liquide dans les espaces sous-cutanés. Les poches sont presque toujours dues à une accumulation de graisse, plus précisément à une hernie (fuite) de graisse à travers les mailles du muscle orbiculaire, qui entoure l’œil. Au fil des années, les tissus et les muscles présents dans la zone autour de l’œil ont tendance à s’affaiblir. La peau tend progressivement à se détendre en prenant l’aspect typique du sac qui, avec le temps, peut commencer à accueillir la graisse normalement présente dans la zone entourant l’œil. Parfois, les poches sous les yeux deviennent de couleur foncée, ce qui accentue le problème esthétique. En pratique, il s’agit d’un gonflement plus ou moins léger lié au vieillissement des tissus du contour des yeux qui perdent leur élasticité et ont tendance à se relâcher, l’affaiblissement des muscles qui soutiennent les paupières.

Le vieillissement n’est pas le seul responsable des poches.

Il existe aussi de mauvaises habitudes, et/ou des prédispositions individuelles, en fait les mêmes qui entraînent un gonflement périoculaire, qui s’ajoutant à la fuite de la graisse, peut aggraver l’imperfection Ces mauvaises habitudes peuvent être énumérées comme suit : dormant peu et/ou mal, trop de soleil, la position de sommeil (par exemple, dormir sur le côté entraîne une compression des pommettes et, au réveil, les poches sous les yeux sont plus prononcées). Rétention d’eau, une mauvaise alimentation due à la consommation d’aliments salés qui provoquent une rétention d’eau et d’alcool, les allergies et les dermatites, des facteurs héréditaires.

Paupières inférieures et/ou supérieures tombantes

Les paupières supérieures sont des plis de tissu cutané qui, par leurs mouvements, ont pour fonction de protéger l’œil et de le garder propre. La peau de la paupière supérieure a la particularité d’être
Très fine (0,5 mm d’épaisseur, celle d’une coquille d’œuf pour être précis), beaucoup plus fine que la peau qui recouvre toutes les autres parties du corps, très élastique et extensible, juste pour permettre la fermeture de l’œil, et donc d’autant plus sujet à la laxité au fil des ans lorsque le tonus musculaire tend à diminuer. L’affaiblissement des muscles situés au-dessus de l’œil est la principale cause de l’apparition de paupières tombantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code