prendre soins de ses cheveux

Aujourd’hui, je voudrais aborder les faux mythes concernant l’augmentation mammaire, car nous entendons toutes sortes de choses sur cette intervention, des implants qui éclatent dans un avion aux seins froids après l’opération. Il s’agit principalement de rumeurs, mais dans certains cas, elles freinent les patientes qui subissent une chirurgie mammaire. Je vais donc aborder ici les plus courantes et expliquer pourquoi elles sont fausses.

  • « Des implants mammaires explosent dans un avion ».
    C’est peut-être l’une des affirmations les plus fausses, mais surtout les plus amusantes, que j’ai jamais entendues. Avant d’être mis sur le marché, les implants sont soumis à différents tests pour vérifier leur résistance à tout type de choc, de pression ou de température.
    Il faut également se rappeler que toutes les cabines d’avion maintiennent une pression constante tout au long du voyage, plus ou moins la même qu’au sol. Les implants sont totalement sûrs et, si cette rumeur était vraie, les compagnies aériennes ne laisseraient pas monter à bord d’un avion les femmes ayant subi une opération mammaire.
  • La poitrine est froide ? C’est l’un des faux mythes les plus courants concernant l’augmentation mammaire et c’est peut-être l’une des objections que l’on me pose le plus souvent en consultation. Je voudrais expliquer pourquoi c’est faux : les implants sont placés partiellement sous le muscle grand pectoral et sont donc réchauffés par le sang et les tissus qui les entourent.Par conséquent, bien que les implants soient en gel de silicone (un matériau froid), leur position permet aux seins d’être encore chauds au toucher. Dans certains cas seulement, il peut y avoir de légères altérations de la vascularisation du sein, ce qui peut entraîner des variations temporaires de la température. Dans tous les cas, si elle se produit, il s’agit d’une affection qui ne concerne que la période postopératoire très précoce et qui disparaîtra donc en quelques semaines.Par conséquent, en général, si l’opération se déroule correctement, le sein qui a été reconstruit selon les règles très importantes d’harmonie et de projection, n’est pas froid : il a exactement la même température qu’un sein qui n’a pas d’implants mammaires.
  • Il n’est pas possible d’allaiter en cas de chirurgie mammaire ? Cependant, je vais essayer de résumer ici l’ensemble de l’article : le fait de subir une augmentation mammaire n’exclut pas la possibilité d’allaiter. En fait, l’implant n’est jamais placé entre la glande et le mamelon, précisément pour permettre l’écoulement du lait. Cela signifie qu’une femme qui a des implants peut allaiter sans problème. Il est clair qu’il est préférable d’attendre pour subir l’opération si vous envisagez une grossesse. En revanche, si cela se produit après l’opération, il n’y a pas de problème.
  • Vous ne pouvez pas faire de mammographie avec des implants ? C’est l’une des croyances les plus erronées que vous puissiez entendre, car les implants ne sont pas un obstacle à la mammographie. De la même manière que pour les femmes qui n’ont pas d’implants, les meilleures méthodes d’investigation d’éventuels carcinomes en présence d’implants mammaires sont l’IRM, l’échographie et la mammographie. L’implant ne réduit PAS la visibilité du tissu glandulaire.
  • Les implants provoquent le cancer du sein ? Je pourrais écrire des pages entières sur ce sujet car il existe de nombreuses opinions et rumeurs à ce sujet. Soyons donc clairs : les implants peuvent provoquer un cancer du sein lorsqu’ils sont de mauvaise qualité. Jusqu’à il y a quelques années, certains chirurgiens utilisaient les implants PIP, fabriqués par une société française qui n’existe plus. Ces implants étaient fabriqués à partir de silicone de mauvaise qualité, non certifié, et présentaient un risque élevé de rupture. En fait, le système national de santé a autorisé le retrait de ces implants à ses propres frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code